Généralité Rotary

    

 ANNEE 2019 2020

 

Le Président du Rotary International 

                                                               20190114 us 676

Sans titre 2

 

Mark Daniel Maloney président 2019/2020 du Rotary

 

Le président-élu du Rotary International Mark Daniel Maloney a dévoilé sa vision qui vise à renforcer le Rotary, appelant les dirigeants à étendre les relations avec leurs collectivités, et à adopter des modèles d'effectifs innovants de clubs. 

Mark Maloney, membre du Rotary club de Decatur (États-Unis) a dévoilé lundi son thème présidentiel pour 2019/2020, Le Rotary connecte le monde, aux gouverneurs entrants lors de l'Assemblée internationale à San Diego, aux États-Unis.

« Le premier point est de développer le Rotary - et ainsi développer notre service ; développer l'impact de nos actions et, le plus important, développer notre effectif pour que nous puissions travailler à plus grande échelle », a-t-il déclaré. 

Mark croit fermement que renforcer nos relations est au cœur de l'expérience du Rotary. « Le Rotary nous permet de nous connecter les uns aux autres de multiple façons et par-delà nos différences », a-t-il déclaré. « Cela nous donne l'opportunité de rencontrer des personnes que nous n'aurions peut-être jamais pu croiser, notamment des personnes qui nous ressemblent. Cela nous rapproche des communautés, d'opportunités professionnelles et de personnes qui ont besoin de notre aide ».

Mark Maloney a aussi appelé chaque club Rotary et Rotaract à créer une commission composée de membres représentant les groupes de leurs communautés qui ne le sont pas suffisamment au sein de leur club. « Grâce au Rotary, nous touchons à une incroyable diversité humaine sur la base d'une dynamique unique, forgeant des liens profonds et solides dans la poursuite d'un objectif commun. Dans un monde plus divisé que jamais, le Rotary nous connecte les uns aux autres », a-t-il ajouté.

Le président a également exhorté les dirigeants à proposer des solutions pour faciliter l'exercice des rôles de leadership des membres qui ont des obligations familiales et professionnelles particulièrement prenantes. « Nous devons favoriser une culture où le Rotary n'entre pas en concurrence avec la famille mais lui serait complémentaire », a-t-il dit. « Cela signifie franchir des étapes pratiques et réelles en vue de changer la culture actuelle : être réaliste dans nos attentes, respecter notre calendrier et ouvrir les événements rotariens de tous niveaux à nos familles. »

Relations avec les Nations unies

Au cours de l'année 2019/2020, le Rotary organisera une série de conférences présidentielles à travers le monde sur la relation entre le Rotary, les Nations unies et les objectifs du développement des Nations unies que soutiennent beaucoup d'actions rotariennes. Plus d'informations seront disponibles en juillet.

En 2020, l'Organisation des nations unies célébrera les 75 ans de sa création et de sa mission de paix. Le Rotary fut l'une des 42 organisations que les États-Unis avaient invité comme consultant pour sa délégation, à la conférence de San Francisco en 1945 qui avait mené à la création de la Charte des Nations unies.

Depuis des décennies, le Rotary travaille main dans la main avec les Nations unies pour faire face aux crises humanitaires dans le monde. Aujourd'hui, le Rotary possède le plus haut statut de consultant qu'attribuent les Nations unies aux ONG. « Le Rotary partage l'engagement de l'ONU pour un monde plus pacifique, plus respectueux de l'environnement et en meilleur santé, a-t-il expliqué. Et le Rotary propose une chose contre laquelle aucune autre organisation peut rivaliser : une infrastructure permettant aux gens de tous horizons d'agir ensemble dans un esprit de service et de paix et de prendre des mesures significatives pour atteindre cet objectif. »

 

 

 

Qui sommes-nous ?

 

Qui sommes-nous ?

Nous sommes un réseau international de professionnels, de décideurs locaux, représentant 1,2 million d'hommes et de femmes dans plus de 200 pays, qui donnent un sens à leur vie à travers l'amitié, en prônant l'éthique et le service à autrui. Les rotariens se réunissent partout dans le mondé pour échanger des idées et passer à l'action.

Quel est le code de déontologie du rotarien ?

Paul Harris, fondateur du Rotary, disait : « Si la vie professionnelle d'une personne est honnête, il y a de grandes chances que sa vie personnelle le soit aussi. » Évoqué pour la première fois par Herbert Taylor en 1932,

 « Le Critère des 4 questions » a été adopté par le Rotary International en 1943. Ce texte, fondamental pour tous les rotariens, a été récemment reformulé comme suit : « Est-ce vrai ? Est-ce juste ? Est-ce source de bonne volonté et d'amitié ? Est-ce équitable et bénéfique pour chacun ? » Il s'agit là d'un véritable code de déontologie qui engage tout rotarien à être intègre, observer une éthique personnelle et professionnelle irréprochable, traiter autrui avec équité et respect, et ne rien faire qui puisse ternir la réputation du Rotary.

C'est là l'idéal de vie auquel les rotariens ont tous adhéré et qu'ils défendent avec fierté.

Quel est notre objectif ?

Faire le bien dans le monde en partageant les mêmes valeurs éthiques au sein du Mouvement du Rotary international.

Comment agissons-nous ?

Nous menons des actions au service des autres dans de multiples domaines, notamment, de la santé, de l'eau, de l'éducation, de la lutte contre la pauvreté, et en faveur de la paix dans le monde.

Depuis plus d'un siècle, les rotariens de tous les continents, de toutes les cultures et de tous les secteurs d'activité ont décidé de passer à l'action pour conduire des actions à l'échelon local et à travers le monde.

Résolument engagés envers le changement durable, ils travaillent ensemble quotidiennement pour donner des moyens aux jeunes, élargir l'accès aux soins de santé, promouvoir la paix et plus généralement faire avancer la collectivité dans son ensemble.

Comment devient-on rotarien ?

Toute personne de bonne moralité et de bonne volonté est susceptible de devenir membre du Rotary. La procédure la plus fréquente d'entrée au Rotary est le parrainage. La candidature est annoncée officiellement par le président du club et solennisée par une intronisation. Les candidatures spontanées peuvent être transmises par le site Internet du Rotary International

 

 QUE FAIT LE ROTARY ?

Grâce à nos actions, à nos Centres du Rotary pour la paix et à nos bourses d’études, nos membres s’engagent pour résoudre les causes sous-jacentes des conflits, notamment la pauvreté, les inégalités, les tensions ethniques, le manque d’accès à l’éducation et la mauvaise distribution des ressources.

 

Le Rotary fait bouger les choses :

Amélioration de la qualité de vie. Les membres du Rotary soutiennent la Fondation People for People qui a permis à 10 000 familles de pouvoir acheter à manger et des vêtements, ainsi que payer leur loyer, leurs factures et leurs soins.

Sensibilisation au harcèlement. Les clubs Rotaract des Philippines organisent des campagnes contre le harcèlement à l’école pour enseigner aux enfants comment gérer pacifiquement les situations de conflit.

Protection contre les violences domestiques. La Louisiane a le quatrième plus fort taux de décès liés à des violences domestiques aux États-Unis. Des membres de Rotary clubs locaux y répondent en aidant un centre d’accueil à fournir de la nourriture, des vêtements, des conseils juridiques et une assistance psychologique à plus de 500 femmes par an.

Le Rotary fait bouger les choses :

Approvisionnement en eau potable : le Rotary travaille avec ses partenaires pour que 80 % de la population du Ghana ait accès à une eau potable et lutte ainsi contre le ver de Guinée.

Diminution de la transmission du VIH : au Liberia, les membres du Rotary aident les femmes à se faire tester pour le VIH dès le début de leur grossesse. Les soins prénataux ont permis de réduire le nombre d’enfants infectés par le VIH de 95 % en deux ans.

En finir avec la polio : les membres du Rotary ont joué un rôle essentiel pour faire en sorte que le monde soit sur le point d’éradiquer la polio. Leurs efforts ont non seulement permis de l’éradiquer dans 122 pays, mais aussi de créer un réseau permettant de lutter contre de nombreuses autres urgences sanitaires comme Ebola. 

 

Le Rotary fait bouger les choses :

Renforcement de la capacité des collectivités à développer, financer et gérer des systèmes durables d’approvisionnement en eau et d’assainissement

Accès équitable à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène

Programmes de sensibilisation à l’importance de l’eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène

Soutien des études professionnelles dans les domaines de l’eau et de l’assainissement

Création d’outils et de ressources pour faciliter, mesurer et améliorer les actions dans les domaines de l’eau et de l’assainissement

 

Le Rotary fait bouger les choses :

Dispensaires prénataux mobiles

Haïti a le plus haut taux de mortalité maternelle et infantile des Amériques. pour que des bénévoles et des sages-femmes puissent atteindre les mères et les enfants dans les villages les plus isolés. Le Rotary a fourni une jeep médicalisée entièrement équipée pour que des bénévoles et des sages-femmes puissent atteindre les mères et les enfants dans les villages les plus isolés. 

Dépistage du cancer

Les Rotariens ont fourni une unité mobile de dépistage du cancer à Chennai (Inde) afin de réduire l'incidence du cancer du sein et de l'utérus.

Prévention des blessures et des décès

Les membres du Rotary ont lancé un programme pilote de cinq ans de 3 millions de dollars pour sauver les vies des mères et de leurs enfants durant les accouchements à domicile. Depuis 2005, ils ont aussi soigné 1 500 fistules obstétricales (500 de plus que leur objectif initial), redonnant ainsi dignité et espoir à des mères vulnérables.

 

Le Rotary fait bouger les choses :

Écoles : en Afghanistan, les membres du Rotary ont ouvert une école pour les filles pour lutter contre la pauvreté et les inégalités.

Formation : des membres américains du Rotary se sont associés à ProLiteracy Detroit pour recruter et former des tuteurs après qu’une étude ait montré que plus de la moitié de la population adulte était fonctionnellement analphabète.

Nouvelles technologies : quand un tremblement de terre a ravagé des écoles au Népal, les membres du Rotary ont aidé à remplacer les ordinateurs détruits et à former les enseignants à l’utilisation des nouvelles technologies éducatives.

Formation des enseignants : les membres du Rotary ont aidé à installer l’électricité et des ordinateurs en Afrique. Ils ont aussi proposé des formations aux enseignants sur l’utilisation d’Internet et l’obtention de ressources éducatives en ligne.

Amélioration de la santé : les Rotariens approvisionnent les écoles publiques du Liban en eau potable afin que les élèves soient en meilleure santé et profitent d’une meilleure éducation.

 

Le Rotary fait bouger les choses :

Briser le cercle vicieux de la pauvreté des femmes : La plupart des femmes des zones rurales du Guatemala n’ont pas accès aux prêts des institutions financières traditionnelles. Le Rotary club de Guatemala de la Ermita a donc formé 400 femmes en finances pour qu’elle puissent mutualiser leurs fonds et créer leur propre programme de microcrédit.

Développement des compétences : À Esmeraldas, en Équateur, les membres du Rotary ont participé à l’allocation de plus de 250 microcrédits et à la formation de 270 habitants à la couture, à la pâtisserie, à la plomberie, au microcrédit, à la gestion d’entreprise et au leadership. 

Agriculture durable : Au Cameroun, l’érosion des sols et la diminution de leur fertilité réduit les récoltes. Les membres du Rotary forment donc les agriculteurs pour qu’ils puissent améliorer la fertilité des sols, limiter leur érosion et vendre leurs produits. Aujourd’hui, leur production et leurs profits ne cessent d’augmenter.

 

 

Le Rotary mobilise ses membres sur ces axes stratégiques

afin de développer des relations internationales, d’améliorer les conditions de vie

et de créer un monde meilleur pour soutenir nos efforts de paix.

 

 

T1718fr pms c